10 conseils essentiels pour vivre de la photo de mariage

contacts

Sur cette page, vous allez apprendre :


À paraitre + professionnel
► Pourquoi c’est (toujours) mieux à plusieurs
► L’art de vous vendre et de devenir incontournable


Vous êtes bien sur le guide du photographe de mariage

Je m’appelle Sébastien Roignant
Je suis là pour vous aider à vivre de votre passion pour la photographie et plus particulièrement pour la photographie de mariage

Moi ? C’est Sébastien Roignant, photographe de mariage tout en élégance ! ;)

C’est moi !

Cela fait maintenant 10 ans que je suis photographe de mariage et 6 ans que je l’enseigne.

Pour réussir en tant que photographe professionnel, vous devez vous plier à un certain nombre de règles telles que se spécialiser pour se différencier des autres photographes, choisir ses tarifs à appliquer ou encore suivre une formation en marketing.

Vous en voulez encore ?

Voici mes 10 conseils essentiels pour vivre de la photo de mariage !

1/ Soyez proactif pour vivre de la photo de mariage

Ce n’est pas pour rien si je le positionne en numéro 1. Être proactif est, pour moi, le plus important dans notre métier.

Je pense qu’il faut toujours mettre de nouvelles choses en place et surtout ne jamais arrêter. Rien n’arrivera si vous attendez que les idées viennent à vous.

Par exemple, il ne suffit pas de se faire rapidement un site Internet et de le mettre en ligne pour voir votre notoriété exploser. C’est une mauvaise idée d’attendre sagement que les futurs mariés viennent à vous. En faisant cela, vous allez pouvoir attendre très très (trèèèès) longtemps, parce qu’en réalité ces choses-là n’arrivent jamais ! Il va falloir aller les chercher.

Sébastien Roignant avec une chaise sur la tête pour prendre une photo pro
Des idées, moi j’en ai si vous voulez ! ?​

2/ Différenciez-vous des autres pour vivre pleinement de votre métier de photographe

Recopier les autres n’a jamais rien apporté à personne et ne vous apportera rien non plus à vous.
Pour vous démarquer, vous allez devoir développer votre vision, vos compétences en photographie et vos particularités.

Sachez que si vous êtes plusieurs à faire la même chose, le client prendra systématiquement le prestataire qui propose le prix le plus attractif, et donc le moins élevé.

Le but c’est que le client vous choisisse pour ce que vous êtes. Faites donc en sorte de ne pas ressembler à votre voisin photographe de mariage.

Le truc c’est que vous n’avez même pas à chercher trop loin puisqu’en tant qu’être humain vous êtes déjà différent de tous les autres.

Alors, cultivez vraiment vos différences.

3/ Photographe de mariage : formez-vous au marketing

Être photographe de mariage c’est avant tout être entrepreneur et le travail principal de cet entrepreneur, c’est de trouver des missions et donc vendre ses photos à des clients.

Pour trouver des clients, il faut vous faire connaître et pour cela, il faut utiliser le marketing (je sais, ça vous saoule) mais franchement, c’est un super méga outil ! Et comme nous sommes photographes à la base et pas des entrepreneurs, et bien nous avons un peu peur du marketing.

Il faudra donc se former à cette partie du métier. La formation Le Grand Saut vousconnaissez ? ?

4/ Faites-vous des alliés


Pour réussir dans votre travail de photographe, vous devez vous entourer d’alliés. Pour cela, vous pouvez trouver des partenaires chez les prestataires de mariage par exemple. Ou alors, trouver des collègues photographes afin de partager des choses avec eux (collègues que vous pouvez retrouver dans la communauté « Oui je le veux »).

Mais ce n’est pas tout. Les alliés sont partout. Vous pouvez aussi vous faire des alliés pendant une séance photo de mariage. D’ailleurs, à ce propos, vous devez absolument vous mettre les mariés dans votre poche (et la belle mère aussi).

Ce que je dis souvent à mes clients, c’est que nous formons une équipe, que nous sommes là, tous les trois, pour que tout se passe au mieux et que chacun doit faire son maximum.

Enfin, vos derniers alliés seront les invités. Si vous avez un bon contact avec eux, cela vous facilitera grandement la tâche.

Sébastien Roignant qui pose avec le marié en tenant le bouquet
Le secret numéro 1 ? Donnez de l’amour à vos mariés

5/ Construisez vos tarifs pour bien vendre vos prestations mariage

Si vous avez de mauvais tarifs, vous ne vendrez pas, vous coulerez ou au pire vous ne vivrez pas bien et vous ne gagnerez pas assez d’argent. En revanche, plus vos tarifs seront cohérents, plus le client sera compréhensif et ne posera aucune difficulté.

Faites donc en sorte que vos formules photos correspondent parfaitement aux besoins immédiats de vos clients.

Vous devez offrir ce que le client demande pour lui donner envie d’acheter !
(petite leçon de marketing ?)

6/ Assumez vos tarifs et spécificités

Quand je dis qu’il faut assumer vos tarifs, c’est qu’il ne faut pas avoir à rougir de ce que vous demandez ou de ce que vous proposez.

Si vous n’êtes pas sûr de vous, cela se ressentira et les mariés n’auront pas confiance et choisiront donc quelqu’un d’autre.

Assumer de façon intelligente vos choix vous fera paraître plus sérieux, plus professionnel et donc cela mettra en confiance vos clients.

Vos mariés ne cherchent pas à acheter une prestation, mais à faire confiance à leur prestataire.

7/ Vivre de la photo : pensez à vos clients pour l’après-mariage

Pensez à vos clients au-delà du mariage !

La suite classique après le mariage c’est un enfant et la vie de famille donc vous pourrez photographier :

  • des photos de grossesse ;
  • des photos de nouveau-né ;
  • des photos de famille ;
  • des photos de portraits ;
  • des photos d’anniversaires ;
  • etc.

En fonctionnant comme ça, vous vous assurez un revenu régulier.

Si vous faites en sorte que vos mariés soient ultras satisfaits de votre prestation, qu’ils se souviennent de vous et qu’ils vous rappellent, ils deviendront alors des clients réguliers qui vous rapporteront énormément d’argent dans votre activité. Vous instaurez une relation entre vous et eux, et ça c’est hyper important.

Vous deviendrez leur photographe de famille et pourrez ainsi immortaliser chaque petit moment important de leur vie. Croyez-moi, c’est beaucoup plus facile de faire revenir un client que d’en trouver de nouveau.

Des jeunes mariés devant un paysage somptueux
derrière chaque couples de mariés se trouve une histoire… Apprenez à les découvrir !

8/ Soyez méthodique dans votre organisation de photographe de mariage


Soyez vigilant et faites très attention.

Durant ma vie d’entrepreneur, j’ai laissé passer beaucoup trop de choses et j’ai failli faire couler totalement mon entreprise.

Vous voulez voir quelques-unes de mes erreurs ?

  • J’ai oublié de vérifier si le contrat était bien signé ou qu’un acompte ait été versé ;
  • Je n’ai pas été regardant sur les termes de mon contrat ;
  • Je n’ai pas envoyé des mails quand il le fallait ;
  • Je n’ai pas été rigoureux sur les horaires ;
  • J’ai offert trop de choses.

En étant plus carré, il en ressortira un sentiment d’être plus professionnel et cela plaira
énormément à vos clients. Vous vous assurerez un avenir beaucoup plus radieux.

On a toujours peur de réclamer de l’argent à nos clients, mais en plus de quatorze ans d’activité, je n’ai jamais vu un client venir m’engueuler parce que je lui ai demandé de ne pas oublier de me payer.

Ils savent qu’ils doivent le faire et que ce n’est pas pour les embêter. Ils ont signé un truc à la base et ils doivent le suivre.
Et si par hasard il s’énerve un peu, c’est que ce n’était pas contre vous, mais plus contre lui-même puisqu’il devait vous payer, mais qu’il a oublié.

Mais franchement, je n’ai jamais vu un client s’énerver.

Un client qui ne veut pas payer c’est une autre histoire, mais nous avons des recours pour les
forcer à tenir leurs engagements.
Donc, ne craignez pas d’évoquer l’argent.

9/ Détachez-vous de la technique pour prendre des photos qui valent le coup

La technique n’est pas importante et ça, je le dis très souvent, mais je vais tout de même nuancer un peu mon propos.
Bon ok, la technique est importante, ok je reviens sur ce que je viens de dire.

Mais le truc c’est que quand on s’en détache c’est là que la vraie magie opère !

C’est à ce moment-là :

  • que les belles photos arrivent ;
  • qu’on arrive à signer des contrats qu’on pensait juste impossibles à avoir ;
  • qu’on peut exprimer vraiment quel professionnel de la photo nous sommes.

Prenons l’exemple de la conduite.
Si on devait tout le temps réfléchir à comment passer des vitesses, à débrayer, à repasser les vitesses, à embrayer, on ne ferait pas attention à la route et c’est là qu’un accident pourrait survenir.
On fait donc en sorte de passer cette technique en mode réflexe et comme ça on peut vraiment penser à la route.

Moi quand je passe mes vitesses, j’y pense même plus et ça n’a rien à voir avec le fait que je viens d’avoir une voiture automatique. ?

10/ Vivre de la photo : expérimentez tout le temps


Il est facile de rester dans son jus et de refaire continuellement ce qu’on a appris à faire.
Le problème avec ça c’est qu’on va s’ennuyer assez rapidement, on ne va pas essayer d’améliorer les choses, on va rester dans une certaine vision et louper l’évolution du métier et de la société.

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec le passage de l’argentique au numérique et ce qui se passe encore maintenant avec plein d’autres choses.

Alors, n’hésitez pas à changer vos habitudes et tenter de nouvelles choses sur vos prestations.

Cependant attention, se mettre en danger c’est bien, c’est cool et ça procure de l’adrénaline,
mais n’oubliez pas que vous êtes dans une prestation payée. Il faudra donc rester un minimum
pro et ne pas partir en shooting freestyle total !

Le truc c’est qu’en faisant ça, vous pourrez insuffler de la vie dans votre travail et forger l’évolution de votre style.
Des idées pour vous mettre en danger ?

  • Soyez curieux ;
  • Prenez du recul et posez-vous des questions sur tout ce que vous faites ;
  • Formez-vous.

Et comme je ne suis pas du genre à respecter les 10 conseils, je vais vous donner un 11ème
conseil bonus.

11/ Mon bonus perso pour vivre de la photo : le « donner plus qu’espérer »


Ce dernier conseil vous permettra de partir sur une bonne note.
En gros vous arrivez ici, vous vous attendez à 10 conseils et hop, vous avez un 11ème conseil,
c’est trop bien il est généreux Sébastien.
Le client gardera une très bonne impression de votre prestation.

Le « donner plus qu’espérer » peut se traduire par :

  • rester un temps supérieur à la prestation ;
  • donner des photos de mariage (ou autre) supplémentaires ;
  • glisser des bonbons dans votre packaging ;
  • faire un album-photo plus attractif ou avec plus de pages ;
  • offrir un bon-cadeau comme un tirage ou autre

C’est un conseil qui est vraiment à suivre !

Voilà les 11 conseils que j’ai à vous donner. J’espère que vous aurez appris des choses.

Si vous avez des questions à me poser sur ces sujets, ces conseils ou sur l’activité de photographe de mariage, je vous invite à le faire directement dans les commentaires.

Symbole Vidéo

Voyez cet article en vidéo !

Cet article a fait l’objet d’une vidéo dans laquelle je vous explique tout de vive voix.
Si vous voulez la voir, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Maintenant sortez, faites des photos, signez des mariages et surtout amusez-vous ! ?

thumb_up

Ce que vous devez retenir :

1. Développez vos compétences en marketing
2. Entourez-vous et développez votre réseau
3. Gardez vos clients en les chouchoutant

Pour aller plus loin avec moi

Cet article vous intéressera

Combien ça gagne un photographe de mariage ?


► Tous les frais cachés que nous devons payer pour notre activité
► Comment calculer ce qui nous reste en poche
► Comprendre le taux horaire

Rejoignez la communauté OJLV

Vous vous sentez seul dans votre parcours pour devenir photographe de mariage ?

Je vous propose de faire partie d’un groupe bienveillant d’entraide, de rencontrer vos futurs collègues, d’accéder à un espace rempli de contenu et d’assister à des lives dans lesquels je réponds à vos questions.

Rejoignez la communauté « Oui, je le veux » pour vous aider à avancer dans votre métier

Le Grand Saut : Devenez Photographe de Mariage

Vous rêvez de quitter le salariat pour devenir pro de la photo de mariage ?

Devenez Photographe de mariage et vivez enfin de votre passion en suivant ma formation !