3 compétences essentielles pour vivre de la photographie de mariage

contacts

Sur cette page, vous allez apprendre :


► Les 3 compétences de base qu’il vous faut
► Comment réussir votre activité de photographe pro
► Ce qu’il vous faut pour démarrer


Vous êtes bien sur le guide du photographe de mariage

Je m’appelle Sébastien Roignant
Je suis là pour vous aider à vivre de votre passion pour la photographie et plus particulièrement pour la photographie de mariage

Moi ? C’est Sébastien Roignant, photographe de mariage tout en élégance ! ;)

C’est moi !

Devenir photographe de mariage peut sans doute changer votre vie ! En tout cas, cela a vraiment changé la mienne !

Peut-être que vous faites partie de la liste des gens qui font un travail qui ne leur plait pas ou plus assez pour vous y épanouir ? Vous avez peut-être même déjà songé à vous lancer dans la photographie de mariage, mais sans trop savoir comment faire ?

Eh bien, rassurez-vous, je suis également passé par là.

J’ai commencé ma vie professionnelle dans un cabinet d’architecture et je savais pertinemment que je n’allais pas m’y épanouir très longtemps, et même si la boite était bonne, j’y allais souvent avec la (fameuse) boule au ventre.

Je me suis dit que cela avait été une vraie question de survie pour moi de me lancer en tant qu’indépendant.

Résultat ? Cela reste l’une des plus belles décisions de ma vie.

  • Je suis devenu mon propre patron
  • Ma passion est devenue mon travail (que j’adore toujours autant)
  • J’ai un impact réel sur ma vie et parfois même sur celle de mes clients

Tout n’a pas été un long fleuve tranquille, et pour être honnête, je me suis retrouvé totalement perdu quand j’ai créé ma boite, car beaucoup de questions sont devenues incontournables :

  • Comment trouver des clients ?
  • Quels tarifs dois-je faire ?
  • Qu’est qu’une bonne photo de mariage ?
  • Est-ce qu’il faut faire des livres ?

Je n’avais absolument pas de réponses. J’ai dû avancer progressivement et apprendre toutes ces choses qui me permettent encore aujourd’hui de vivre de la photo de mariage.

Après 14 ans d’expérience, j’ai décidé de partager et de tout synthétiser en 3 compétences essentielles à développer si vous aussi, vous voulez y parvenir

Photo en noir et blanc de Sébastient Roignant d’un marié propulsé en l’air par ses invités
Maintenant, écartez-vous !

Compétence 1 pour vivre de la photo de mariage :
faire de belles photos ! 🙂

C’est la base de la base évidemment !

Bien sûr, il sera toujours possible de vous améliorer en prise de vue, mais il faudra faire en sorte de garder cette flamme qui vous donne l’envie d’apprendre, MAIS ce n’est pas cette compétence seule qui vous amènera des clients, surtout à vos débuts !

Je vais même aller plus loin dans la provocation : faire de belles photos c’est central, mais c’est peut-être la partie la moins importante pour que vous puissiez vivre de la photo de mariage !

Car pour que votre business puisse fonctionner, le truc qu’il vous faut absolument ce sont des clients, et ces clients, vous ne les trouverez pas grâce à vos belles photos, mais plutôt… (suspens)… grâce à votre esprit de conquête !

Photo avec un jeu de lumière d’un couple enlacé occultant un coucher de soleil devant l’océan par Sébastien Roignant
La Nouvelle-Zélande, ses plages, ses couchers de soleil, ses couples amoureux…

Compétence 2 (essentielle) pour vivre de la photo de mariage :
Avoir l’état d’esprit « entrepreneur » 

Voilà, ça, c’est clairement LE TRUC que vous devez développer en premier dans votre démarche afin de devenir photographe professionnel.

Finalement, c’est un peu comme cumuler deux jobs :

  • Photographe (les belles photos)
  • Entrepreneur (bon comment je fais pour gagner ma vie ?)

Que vous soyez en microentreprise, en EIRL, en EURL, en portage salarial… vous allez devenir le chef de votre propre entreprise, et ça, si vous ne l’avez pas encore vécu, c’est quelque chose qui va clairement changer votre vie.

Vous allez devoir apprendre à faire vivre votre société avec l’idée qui obnubile tous les entrepreneurs : “comment faire rentrer de l’argent dans les caisses ?” car oui l’argent, c’est le nerf de la guerre. 

Je vous explique le topo en 3 lignes :
► Sans argent, pas de salaire
► Sans argent, vous ne pouvez pas payer vos taxes
► Sans argent, vous déposez le bilan

C’est bien résumé non ? Mais rassurez-vous, être entrepreneur ça a aussi beaucoup d’avantages :

  1. Vous devenez maître de votre avenir (si vous réussissez, c’est grâce à vous et à vos choix)
  2. Il n’y a personne pour vous dire directement quoi faire (pas de patron, mais vous pouvez vous autoappeler “boss”) 
  3. Vous prenez les jours de repos que vous voulez (en pleine semaine ? Des vacances dans 1 heure sur un coup de tête ? Go go go !)
  4. Vous pouvez travailler d’où vous le souhaitez (de votre cuisine ? De votre lit ? Depuis un café ? Une plage avec des crabes de toutes les couleurs ?)
  5. Les journées ne se ressemblent pas (casser sa propre routine grâce à la gestion de son planning)
  6. Votre salaire peut facilement augmenter (x 4 en quelques mois ?! Ça fait rêver non ?)
  7. Vous pouvez prendre toutes les directions que vous souhaitez (un type de reportage plutôt qu’un autre, choisir vos missions et même vos clients)

Bon, voilà, maintenant que vous vous sentez prêts, je peux aussi vous annoncer les quelques inconvénients liés à tous ces avantages :

  1. Si vous échouez, c’est aussi grâce à vous !
  2. Personne ne vous dit quoi faire, mais vous devez quand même le faire hein ? Sortir du lit pour démarcher… c’est un bon début !
  3. Les week-ends et les vacances sont parfois de lointains concepts (surtout les premiers mois), et vous pouvez aussi vous asseoir sur les 35 h (quelque temps tout du moins)
  4. Bosser de chez vous, c’est un art, et Netflix peut aussi vous tendre un piège !
  5. Il faut quand même s’organiser, car être intuitif ne suffit pas
  6. Votre salaire peut également diminuer et reste très souvent variable d’un mois à l’autre (il dépend de votre capacité à trouver des clients et signer des contrats avec eux)
  7. Apprendre à faire des choix gagnants et organiser ses propres missions

Honnêtement, même si la liste des inconvénients ne fait pas rêver et peut pousser à se réfugier derrière un salariat plus confortable, je vous assure, à titre personnel, que les avantages de l’entrepreneuriat surpassent de loin toutes les galères que j’ai pu avoir !

Photo en noir et blanc d’un moment de complicité entre 2 mariés devant un magnifique paysage nuageux par Sébastien Roignant
Il faut même être près à partir dans d’autres pays (quelle contrainte !)

Compétence 3 pour vivre de la photographie de mariage :

Apprendre à se vendre

Bien que cette partie soit directement liée à l’esprit d’entrepreneuriat, je pense qu’elle mérite son propre chapitre tellement c’est un point essentiel.

Quand je me suis mis à mon compte, j’avais un sérieux problème : je n’étais pas mauvais en créatif, mais j’étais absolument nul dans le fait de me vendre ! En plus, je suis du genre ultra timide et peu sûr de moi, autant vous dire que là, c’était le méga combo !

Arriver à se vendre est d’ailleurs le problème que rencontrent la plupart des photographes professionnels avec qui j’ai pu discuter.

En tant que photographes, nous sommes des créatifs, pas des vendeurs et parler d’argent peut parfois être difficile, alors aller jusqu’à se vendre ? C’est quasiment mission impossible !

J’étais du genre à penser que “le marketing, c’était surtout fait pour arnaquer les gens”. Avec une mentalité comme ça, je ne pouvais pas aller très loin !

Et pourtant, il va falloir que vous deveniez commercial. Alors oui, fatalement ça veut dire qu’il va falloir que vous fassiez du marketing parce que : 

“Sans vente => pas de client, sans client => pas d’argent et sans argent ? => dépôt de bilan”

(avec des rimes ça passe mieux ?)

En réalité, être entrepreneur est plus qu’un métier, c’est plutôt un mode de vie. Cela conviendra à certaines personnes, mais pas à tout le monde, pour toutes les raisons que j’ai évoquées auparavant.

Travailler pour soi, c’est à la fois plus grisant et plus difficile, vous ne comptez pas vos heures, mais vous être plus libre (et encore, ça dépend clairement de la définition que l’on donne à la notion de “liberté”).

Photo amusante d’un moment complice d’un couple en tenue de mariage qui mange une gaufre dans la rue par Sébastien Roignant
Ne jamais oublier de bien se restaurer pour survivre à une journée de mariage !

Comment savoir si l’entrepreneuriat est fait pour vous ?

Reprenez les avantages et les inconvénients que j’ai évoqués juste avant, comparez-les à votre désir de prendre votre vie en main en créant votre propre travail. Si vous vous dites :

 “OK, même si ça ne va pas être facile, je vais y arriver”… alors il y a de grandes chances qu’en étant bien accompagné, vous puissiez y parvenir !

Si vous savez que vous ne pourrez pas endurer tout ce dont j’ai parlé, allez peut-être vers autre chose, quelque chose de plus adapté à vos besoins et vos envies.

thumb_up

Ce que vous devez retenir


1. Faire de belles photos
2. Avoir l’état d’esprit “entrepreneur” (avec ses avantages et ses inconvénients)
3. Apprendre à se vendre et apprendre à aimer le marketing (il va falloir l’aimer sincèrement sinon vous n’en ferez pas)
4. Élaborer une stratégie viable en faisant tout pour devenir unique

Voyez cet article en vidéo !

Cet article a fait l’objet d’une vidéo dans laquelle je vous explique tout de vive voix.
Si vous voulez la voir, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Voilà les bases de la base pour envisager de devenir photographe professionnel de mariage. Si vous êtes curieux, prenez le temps de fouiller le site, regarder quelques-unes des vidéos, car mon but sur ce site est de vous accompagner vers l’autonomie la plus totale en devenant photographe de mariage.

Pour aller plus loin avec moi

Cet article vous interessera

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit,

sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.

Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco

laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Rejoignez la communauté OJLV

Vous vous sentez seul dans votre parcours pour devenir photographe de mariage ?

Je vous propose de faire partie d’un groupe bienveillant d’entraide, de rencontrer vos futurs collègues, d’accéder à un espace rempli de contenu et d’assister à des lives dans lesquels je réponds à vos questions.

Rejoignez la communauté « Oui, je le veux » pour vous aider à avancer dans votre métier

Formation gratuite : Trouver des clients

C’est LA problématique que nous affrontons tous et toutes.

Rassurez-vous, elle n’est pas si compliquée à résoudre.

Je vous explique comment j’ai trouvé mes premiers clients et comment je continue à en trouver.

Devenez serein en faisant venir à vous de nouveaux couples chaque année