Matériel du photographe de mariage, comment débuter ?

contacts

Sur cette page, vous allez apprendre :


► Quel matériel il vous faut pour débuter
► Ne pas dépenser + que ce qu’il vous faut
► Quel matériel il vous faut au cas où
► Le matériel essentiel et le non essentiel


Vous êtes bien sur le guide du photographe de mariage

Je m’appelle Sébastien Roignant
Je suis là pour vous aider à vivre de votre passion pour la photographie et plus particulièrement pour la photographie de mariage

Moi ? C’est Sébastien Roignant, photographe de mariage tout en élégance ! ;)

C’est moi !

Vous êtes passionnés de photographie ? Vous avez décidé de vivre de cette passion en proposant des prestations professionnelles lors de mariages ? Vous êtes au bon endroit.

Ici, sur le guide du photographe de mariage, je vous donne des clés et de nombreux conseils pour prendre votre indépendance et vivre de votre goût pour la photographie de mariage.

Commençons par casser un cliché en répondant à cette première (bonne) question :

 “Faut-il 10 000 euros de matos pour commencer à faire de la photo de mariage ?”

> NON.

Je peux même ajouter qu’il est possible de proposer de réelles prestations professionnelles avec votre reflex numérique d’entrée de gamme. Pour cela, il faut un peu de préparation et de matériels dont voici quelques piliers obligatoires très fortement conseillés.

J’ai

Photo noir et blanc d’hommes qui prennent des photos en s’amusant lors d’un mariage par Sébastien Roignant
Mince, plein de concurrents le jour J !

Mise en garde concernant le matériel photographique cité dans cet article

Avant toute chose, je tiens à préciser que cet article est tiré de mon expérience professionnelle personnelle. Il fait appel à ce que j’ai pu faire, voir et vivre sur le terrain ces 10 dernières années.

Ce n’est en aucun cas un listing de consignes à suivre aveuglément, mais plutôt un ensemble de conseils qui peuvent vous simplifier la vie pour la mise en route de votre nouvelle activité.

Il me semble également important de souligner qu’il n’y a aucun partenariat qui oriente mes conseils dans ce texte. Même si je donne quelques exemples de matériels (notamment Canon), je préfère parler de gamme de matériel plutôt que de modèle particulier. Ainsi, chacun peut faire son propre choix quant aux types d’appareils à utiliser.

Maintenant que les choses sont claires, attaquons directement dans le vif du sujet.

Peut-on faire de la photographie de mariage avec du matériel entrée de gamme ?

> OUI

Vous pouvez faire de très belles photos avec un reflex ou un boîtier d’entrée de gamme à 500 euros. Il existe des objectifs plutôt bons et pas trop chers comme le 50 mm f/1.8 (120 euros environ chez Canon) ou le 40 mm f/2.8 (200 euros environ).

J’ai fait (et réussi) mon premier mariage avec un Canon 350D (800 euros à l’époque) avec un objectif sigma 18-50 mm f/2.8 (à environ 500 euros) et un 50 mm f/1.8 (aux alentours de 200 euros).

> Mais je ne vous le conseille pas (du tout) !

Pourquoi ?

Parce que vous allez très vite être limité : 

  • en basse lumière ou à faible luminosité l’appareil ne fera pas de miracles ;
  • soucis de la sensibilité de l’Iso ;
  • Davantage de photos ratées.

Vous pouvez compenser le matériel par une bonne maîtrise technique, mais il faut (déjà) avoir une énorme expérience.

Sans cela, vous risquez de manquer de nombreuses photos en conditions difficiles et de faire baisser votre crédibilité, que ce soit vis-à-vis de vous-même, en tant que photographe professionnel, ou pour les mariés.

Il m’arrive régulièrement de faire des mariages où des invités ont des appareils haut de gamme plus récents et plus chers que les miens.

Pour autant, ma crédibilité n’est pas remise en question et j’ai assez d’expérience pour savoir pourquoi je suis là. Mais, pour de nouveaux photographes de mariage, cela peut être un obstacle de plus à surmonter,  notamment pour la confiance en soi.

Naturellement, vous vous demandez :

Faut-il beaucoup de matériel pour commencer en tant que photographe de mariage ?

> La réponse est NON

Pas besoin d’avoir 7 boîtiers différents, plein d’objectifs avec toutes les focales possibles et 4 flashs en Broncolor.

Vous pouvez très bien faire un mariage avec un seul objectif comme le Sigma 18-50 mm f/2.8 comme je l’ai fait à mes débuts. Le Sigma me permettait d’avoir un grand angle (18 mm) et de pouvoir faire également du portrait (50 mm).

Vous pouvez également faire une très bonne prestation de mariage avec le réputé 24-70 mm f/2.8, mais il est relativement cher (2000 euros).

Gardez juste en tête qu’il faut avoir le matériel photo nécessaire en cas d’imprévus et de problèmes.

Faut-il avoir obligatoirement des flashs ?

> Non (dans l’absolu)

Avec des objectifs lumineux et un appareil qui monte bien en Iso, c’est possible de faire un mariage heureux et de bien capturer la luminosité. C’est un pari plutôt risqué, car vous misez sur l’idée que le DJ va avoir un assez bon matériel pour vous éviter de passer à 128 k iso.

> Oui (c’est conseillé)

Un flash cobra avec un petit diffuseur pourrait très bien faire l’affaire et vous sauvera de pas mal de situations dans la soirée.

Photo en noir et blanc d’un moment de complicité entre 2 mariés devant un magnifique paysage islandais par Sébastien Roignant
D’un côté, j’espérai que le volcan islandais derrière entre tout d’un coup en éruption !

Optimiser son budget pour du bon matériel photo

Avant de lancer la liste de matériel minimum à avoir pour une prestation de mariage, je voudrais souligner un point qui peut avoir son importance.

Les capacités techniques des appareils évoluent rapidement. Je vais vous parler ici du matériel “minimum” à envisager, vous pouvez bien évidemment viser plus haut si vous le pouvez financièrement.

Il peut être judicieux de vous tourner vers des types d’appareils d’occasion. En vous assurant de l’état du matériel, cela peut vous permettre d’acquérir de très bons produits pour moins cher. Vous pouvez trouver des 5D2 ou 5D3 d’occasion pour le prix d’un nouvel appareil de type milieu de gamme (neuf), ce qui est parfait pour vous assurer de meilleures bases pour vos prestations.

Même si ça peut paraître peu professionnel, un simple appareil photo et un objectif peuvent constituer le strict minimum pour une prestation de mariage.

Vous pouvez envisager de compléter cela progressivement en fonction de votre budget et ajouter du matériel supplémentaire avec l’argent récolté lors de vos premiers contrats de photographes professionnels. Mais dans l’idée et par retour d’expérience, voilà ce que je vous recommande :

Conseils sur le matériel photo minimum à avoir pour devenir photographe de mariage

L’appareil photo :

⇒ Si vous travaillez avec un seul appareil principal vous pouvez commencer avec un appareil milieu de gamme comme un Canon 80 D ou mieux encore, un Canon 7D Mkll. Pensez tout de même à avoir un appareil de secours quitte à prendre un entrée de gamme de type Canon 1300 D ou un Canon 800 D ou autre.
⇒ Si vous utilisez 2 appareils photo, prenez 2 milieux de gamme similaires ou interchangeables (de la même marque) pour avoir une homogénéité sur le rendu et vous faciliter la tâche en post-traitement.

En fonction du type d’appareil utilisé, le double slot peut être un gros avantage pour des prestations professionnelles. Il permet d’enregistrer les photos sur 2 cartes en même temps et limite les risques de pertes en cas de problèmes.

Les objectifs :

⇒ avec 1 appareil photo principal, un objectif zoom de type 18-50 mm f/2.8 ou un 24-70 mm f/2.8 sont parfaits. L’idée est qu’il puisse avoir une grande ouverture, au minimum à f/2.8 pour les basses lumières.
⇒ Avec 2 appareils photo principaux, je vous conseillerais plutôt l’utilisation de 2 focales fixes de type :

  • 24 mm f/2.8 avec un 50 mm f/1.4
  • 35 mm f/2.8 avec un 85 mm f/1.4

Mais toujours avec un objectif qui assure au moins un f/2.8.

Les longues focales comme un 70-200 mm f/2.8 ou un 135 mm f/2 ne sont pas obligatoires, mais sont plutôt là pour vous rassurer et pouvoir shooter de loin. Souvenez-vous juste que la timidité photographique ne paie pas et ne fait pas de bonnes photos, alors lâchez-vous ! 😉

Les flashs :

Même si la lumière n’est pas folle, un flash d’entrée de gamme à moins de 100 euros pourra faire l’affaire. Un Yongnuo fonctionne très bien.
Ajoutez-y un petit diffuseur cylindrique et vous pourrez faire des photos numériques correctes et vous vous assurez un bon shooting de mariage.

Le harnais :

⇒ Avec 1 appareil photo, ce n’est pas obligatoire, la sangle peut suffire pour la journée, même si au bout de la soirée, l’appareil peut peser sur les épaules.
⇒ avec 2 appareils photo, le harnais de photographe devient indispensable si vous voulez survivre à la journée de mariage :

Il faut compter environ 100 euros pour un harnais en tissu basique et plutôt 200 euros pour un harnais en cuir qui offre un confort et un côté esthétique plutôt sympa (j’ai fait une vidéo sur Grizzly Tanné, si ça vous intéresse, c’est juste ici ).

Les petits accessoires :

  • Les indispensables cartes mémoires. Ma règle à moi, c’est de ne jamais aller au rabais de ce côté-là ! Prenez de la marque et privilégiez une carte assez rapide pour pouvoir assurer le mode rafale et son enregistrement sur la carte mémoire.
  • Pour le sac à appareil photo et matériel, celui que vous utilisez quotidiennement fera l’affaire, car vos appareils seront normalement au bout de votre harnais.
  • L’ordinateur. Niveau écran, vous pouvez commencer par un écran basique, mais je vous conseille de miser rapidement sur un écran que vous pourrez calibrer. Vous trouverez des BenQ pas très chers et même des Eizo Coloredge à 600 euros. Un investissement pour du long terme n’est jamais un investissement perdu.
Photo de mariés en noir et blanc devant un magnifique paysage rocheux par Sébastien Roignant
C’est l’entrée du voyage au centre de la Terre

Petit point juridique sur la responsabilité du matériel photo

En cas de problème lors de votre prestation, il se peut que vous soyez le principal responsable.

Un exemple très simple : si votre appareil photo tombe en panne ou si l’entretien ne lui garantit pas de bien fonctionner le jour J, c’est de votre responsabilité et les mariés peuvent se retourner contre vous. Faites bien attention à limiter les risques.

De la même manière, si votre voiture ne démarre pas le matin du grand jour parce que vous avez laissé les phares allumés toute la nuit, c’est de votre responsabilité, alors restez vigilant et ne laissez rien au hasard (ou le moins possible en tout cas).

En tant que pro, vous avez des responsabilités et l’entretien de votre matériel en fait partie, donc ne lésinez pas trop sur ce point pour vous éviter du stress supplémentaire.

Je vous conseille également (fortement) de prendre une assurance Responsabilité Civile pro (la RC pro). Bien sûr, vous pouvez faire sans, mais les risques sont beaucoup trop importants pour essayer de vous en passer.

Imaginons que vous bousculiez une personne (par accident) et que celle-ci tombe en faisant un (triple) salto arrière avant de se casser une jambe, ou bien que vous faites tomber un vase dragon de la dynastie Ming alors que vous reculez avec votre focale fixe ! C’est bien votre RC pro qui va pouvoir vous couvrir. Donc, non obligatoire, mais très fortement conseillé.

Le RC Pro c’est un peu le minimum à avoir en assurance pour pratiquer la photo pro selon moi.

Vous êtes maintenant serein !

Voilà, je crois que je viens de vous donner mes conseils les plus impartiaux. Cela me semble être le minimum à avoir en matériel pour commencer la photographie de mariage et pour paraître crédible !

L’idée c’est d’être relativement serein le jour du mariage tout en minimisant les risques de problèmes techniques (ou  juridiques) grâce à une bonne préparation.

thumb_up

Ce que vous devez retenir

1. Ca ne sert à rien d’avoir du très gros matos pour commencer
2. Le matériel « entrée de gamme » peut suffire mais il faut faire attention
3. Pas besoin d’avoir beaucoup de matériel pour faire de belles photos
4. Ayez du matériel de secours, au cas où
5. Ayez un petit flash cobra pour vous aider en soirée
6. N’oubliez pas le harnais pour soulager votre dos
7. Souscrivez à une Responsabilité Civile Professionnelle ! C’est essentiel !


Voyez cet article en vidéo !

Cet article a fait l’objet d’une vidéo dans laquelle je vous explique tout de vive voix.
Si vous voulez la voir, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Pour aller plus loin avec moi

Cet article vous interessera

Devenir photographe de mariage peut sans doute changer votre vie ! En tout cas, cela a vraiment changé la mienne !

Peut-être que vous faites partie de la liste des gens qui font un travail qui ne leur plait pas ou plus assez pour vous y épanouir ? Vous avez peut-être même déjà songé à vous lancer dans la photographie de mariage, mais sans trop savoir comment faire ?

Eh bien, rassurez-vous, je suis également passé par là.

Rejoignez la communauté OJLV

Vous vous sentez seul dans votre parcours pour devenir photographe de mariage ?

Je vous propose de faire partie d’un groupe bienveillant d’entraide, de rencontrer vos futurs collègues, d’accéder à un espace rempli de contenu et d’assister à des lives dans lesquels je réponds à vos questions.

Rejoignez la communauté « Oui, je le veux » pour vous aider à avancer dans votre métier

Formation gratuite : Trouver des clients

C’est LA problématique que nous affrontons tous et toutes.

Rassurez-vous, elle n’est pas si compliquée à résoudre.

Je vous explique comment j’ai trouvé mes premiers clients et comment je continue à en trouver.

Devenez serein en faisant venir à vous de nouveaux couples chaque année