Comment signer plus de mariages ? 10 conseils.

contacts

Sur cette page, vous allez apprendre :


► L’importance de bien connaitre son matériel et gérer son matériel de secours
► Pourquoi il faut préparer son mariage en amont et retenir le prénom des personnes sur les photos de groupes
► Pourquoi il est important d’être à l’aise dans ses vêtements quand on est photographe de mariage
► Faire simple et rester vous même
► L’importance de la gestion des basses lumières


Vous êtes bien sur le guide du photographe de mariage

Je m’appelle Sébastien Roignant
Je suis là pour vous aider à vivre de votre passion pour la photographie et plus particulièrement pour la photographie de mariage

Moi ? C’est Sébastien Roignant, photographe de mariage tout en élégance ! ;)

C’est moi !

Ça y est, vous allez réaliser votre premier mariage en tant que professionnel. Et franchement, on ne va pas se le cacher, vous avez peur de ne pas assurer. Vu l’importance de cette journée pour les mariés, c’est normal d’avoir la pression.

Pour ma part c’était il y a plus de douze ans et je m’en souviens vraiment comme si c’était hier. Je n’avais jamais vu un photographe en pleine action et je me posais dix mille questions.

Résultat ? J’ai dû totalement improviser et supposer que c’était comme ça qu’il fallait faire.

Vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté très simplement en mettant en application quelques-uns de mes conseils.

Quand j’ai commencé à écrire cet article, je me suis dit :
« Bon allez 10 astuces pour exceller dans son activité, ça devrait suffire ». J’ai commencé à les écrire et… je suis arrivé à 35 conseils ! 😅 Impossible de faire un article de blog avec 35 conseils, le tout serait bien trop long à lire.

J’ai donc décidé de réduire un peu la liste et de vous dévoiler les dix choses les plus importantes pour assurer lors de cette journée afin de rendre vos clients heureux.

Des astuces de photographes pour rendre ses mariés heureux
eux sont heureux …

Conseil n°1 : connaître son matériel

Le premier conseil que j’ai à vous donner c’est de connaître à fond votre matériel et de vous entraîner au maximum.

Entraînez-vous à :

  • faire des reportages ;
  • faire des portraits ;
  • utiliser et connaître votre matériel.

Avant de faire mon premier mariage, je me suis beaucoup entraîné à faire des reportages. Je faisais des reportages corporate, des reportages événementiels sur des soirées, des photos dans les repas de famille, des portraits, etc.

L’idée, c’est que le jour du mariage, vous ne vous posiez pas de questions sur votre matériel, sur comment le régler, etc. En réalité, tout le temps perdu à regarder votre appareil pour réaliser des ajustements techniques, vous le perdez à regarder ce qui se passe autour de vous. Donc, vous perdez potentiellement l’occasion de réaliser de belles photos.

Maîtrisez votre matériel, entraînez-vous avant, faites des repas de famille. Toutes ces mises en situation vont vous permettre de moins vous stresser le jour J.

Conseil n°2 : préparer son mariage


La 2ème astuce que j’ai à vous donner, c’est de préparer au maximum votre mariage.

C’est-à-dire rencontrer les mariés, leur poser plein de questions pour connaître leurs goûts et surtout réaliser un planning.

Dans un mariage, j’ai toujours une feuille de route avec moi.

J’y récapitule tout le mariage avec :

  • l’heure de la cérémonie ;
  • les numéros de téléphone de mes interlocuteurs ;
  • le lieu exact du cocktail ;
  • l’heure des photos de couple ;
  • etc.

Cette organisation me permet d’éviter les mauvaises surprises et de réduire le niveau de stress le jour du mariage.

Conseil n°3 : bien lister les photos de groupe

Les photos de groupe, c’est souvent un moment assez chiant dans un mariage. On doit se taper pas mal de groupes à photographier et c’est beaucoup de logistique. Au fur et à mesure de mes missions, j’ai réussi à amener mes mariés à en faire le moins possible.

Au début, je me faisais avoir par les mariés, alors qu’en réalité, ce n’est pas vraiment quelque chose auquel ils tiennent particulièrement. C’est souvent pour la famille, ils se disent : « On est obligés, c’est la tradition, etc. ».

Mais, vous pouvez difficilement échapper au fait d’en faire quelques-unes. Sur mon planning, je liste précisément le nom des photos de groupe.

Alors, ça ressemble à :

  • Photo de groupe famille untel ;
  • photo de groupe famille ;
  • photo de groupe fun ;
  • photo de groupe mariés + témoins ;
  • etc.

Sur cette feuille, j’ai aussi les prénoms de tout le monde en fonction des photos de groupe. Ça me permet, ainsi, d’appeler les gens quand ils manquent à l’appel.

Conseil n°4 : bien s’habiller… pour faire des photos de mariage

Vous vous demandez sûrement ce que je veux dire par bien s’habiller. Alors non, je ne parle pas de costard cravate, le but c’est quand même que vous puissiez bouger.

Le premier mariage professionnel que j’ai fait, j’avais mis des chaussures à semelles. Vous savez des semelles collées, donc de belles chaussures. Et en plein milieu du mariage, mes semelles se sont complètement décollées. La grande classe !

En même temps, c’est normal, ce genre de chaussures n’est absolument pas fait pour. En tant que photographe de mariage, on s’agenouille beaucoup, on marche beaucoup, on marche très vite, on court parfois.

Alors la tenue idéale, c’est vraiment celle dans laquelle vous vous sentez bien. Alors oui, vous ne serez pas aussi à l’aise qu’un invité, mais vos vêtements vous permettront d’aller partout et d’être efficace.

Autre astuce ? J’ai toujours des vêtements de secours et je vous explique pourquoi. Lors d’un mariage, en me baissant, j’ai entendu la couture de mon pantalon se déchirer… à l’entrejambe. Heureusement que j’avais un pantalon de rechange, sinon j’étais obligé de faire tout le mariage avec un pantalon ouvert à l’endroit où il ne faut pas. Ce qui n’est pas très classe.

En gros, soyez relax, mais classe ou bien classe, mais relax, à vous de voir !

Conseil n°5 : avoir du matériel photo de secours

Avoir du matériel de secours est primordial. Il est impensable de vous rendre sur un mariage avec seulement un boîtier et un objectif. S’il tombe en panne, vous êtes dans la mer** !

Pour mes mariages, vu que je suis en focale fixe, je me trimballe toujours avec :

  • un 24/70, que je n’utilise jamais, mais qui fait tout si j’ai un objectif qui bugue ;
  • 3 boitiers : un 5d3 et deux 5d2.

Au cas où, j’ai un appareil qui tombe en panne, j’en ai toujours deux sous la main. Il m’en faut toujours deux pour pour travailler donc toujours avoir un objectif de plus. Si jamais vous n’en avez pas, vous pouvez toujours demander à un ami de vous en prêter un ou au pire des cas voir avec un invité dans l’assemblée pour vous prêter son reflex.

avoir du matériel de rechange sur un mariage

Conseil n°6 : un sujet = une photo

N’essayez pas de faire trop compliqué, n’essayez pas de cadrer 3 milliards de choses en même temps, c’est quelque chose que vous essaierez plus tard.

Au début, vous shooterez un sujet, puis deux, puis trois. Avec le temps, vous serez de plus en plus à l’aise avec vos modèles.

Essayez donc de faire simple, mais classe et travaillé.

Si, par exemple, lors d’un mariage, je veux prendre en photo le tour de table. Je vais le prendre en photo, juste lui. Et pas avec des invités autour. Ce sera mon sujet, le reste sera accessoire, donc je vais me focaliser dessus.

Conseil n°7 : bien se préparer aux basses lumières

Il faut également que vous sachiez que, lors d’un mariage, vous allez forcément shooter en basse lumière. Le problème de ces basses lumières, c’est qu’il y a peu de lumière justement donc vous allez forcément avoir du flou et monter en iso.

Ce que je vous conseille, c’est de vous mettre en priorité temps, par exemple en priorité temps un centième et en iso automatique si vous pouvez. Dans ce cas, votre appareil-photo gérera tout. Il vaut mieux une photo un peu sous-exposée, mais pas avec un flou de bougé plutôt qu’une photo bien exposée avec du flou de bougé.

Ayez aussi des focales qui vous permettent d’ouvrir beaucoup moins. Pour ma part, j’ai du 24 1-4 et du 50 1-4, ça me permet d’ouvrir beaucoup et de pouvoir faire des photos un peu partout. Je monte à 3200 iso.

Autre point important, ayez toujours un flash avec vous. Un petit flash cobra pour le soir, ça permet d’adoucir un peu les ombres. Entraînez-vous un petit peu avant parce que ce n’est pas évident de shooter avec un flash.

Conseil n°8 : changer de point de vue

Lors d’un mariage, il est important de changer votre point de vue et de ne jamais rester au même endroit. Je ne reste jamais planté plus de 2 minutes au même endroit, je bouge beaucoup tout en restant discret.

Ce mouvement constant va me permettre d’avoir des prises de vues très différentes. Mon reportage photo sera ainsi plus dynamique et on ne s’ennuiera pas en regardant une énième photo identique.

Conseil n°9 : amusez-vous !

C’est la base !

Plus vous vous amuserez, plus vous ferez de belles photos. Plus vous vous amusez en faisant vos photos, plus ça se ressent. C’est la raison pour laquelle je ne fais que 6 mariages par an d’ailleurs. Sinon je ne m’amuse plus, ça se ressent et je n’ai plus la même fougue dans mes clichés.

Conseil n°10 : soyez vous-même

Ne faites pas les choses pour plaire. Faites les choses qui vous plaisent vraiment. Si vous n’aimez pas le lifestyle, n’en faites pas et c’est pareil pour le reportage d’ailleurs. Trouvez ce qui vous fait vraiment vibrer, ne faites pas les choses simplement pour faire comme tout le monde.

Soyez vous-même, soyez ce que vous êtes au plus profond de vous, faites les photos que vous aimez.

être soi même en tant que photographe de mariage

Conseil n°11 : vous méritez d’être là

On me dit souvent : « C’est mon premier mariage, je ne sais pas si je serai à la hauteur je stresse ». Et vous savez ce que je réponds à chaque fois ? Vous méritez d’être là. Si les mariés vous ont demandé d’être là, s’ils vous payent pour être là, vous méritez d’être là.

Donc, mettez de côté tout ce manque de confiance en vous.

Conseils bonus

Voici encore quelques astuces un petit peu en vrac :

  • coupez le son de votre boîtier pour qu’il ne fasse pas « bip » à chaque fois que vous faites votre mise au point ;
  • shootez en raw, ce sera plus facile pour le post-traitement ;
  • sauvegardez vos photos dès la fin de votre mariage ;
  • gardez les cartes mémoires avec vous ;
  • ayez toujours une feuille de route avec vous ;
  • encombrez-vous le moins possible ;
  • faites-vous des amis le jour du mariage. Faites-vous beaucoup d’amis c’est ce qui vous permet de faire des meilleures photos ;
  • ayez des cartes de visite. Ça aide pour pouvoir faire du bouche-à-oreille ensuite ;
  • n’ayez pas peur de tonton René ;
  • parlez aux invités ;
  • mangez !
thumb_up

Ce que vous devez retenir

1. Connaissez votre matériel à fond
2. Préparez le mariage
3. Lister les photos de groupes
4. Habillez-vous “classe mais relax” 
5. Ayez du matériel de secours
6. Pensez “1 sujet, 1 photo”
7. Préparez-vous aux basses lumières
8. Changez de points de vue tout le temps
9. Amusez-vous
10. Soyez vous-même
11. (Vous méritez-d’être là)



Lien Vidéo

Voyez cet article en vidéo !

Cet article a fait l’objet d’une vidéo dans laquelle je vous explique tout de vive voix.
Si vous voulez la voir, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Pour aller plus loin avec moi

Cet article vous interessera

Faire de jolies photos de couple n’est pas une évidencemême pour un bon photographe. D’ailleurs, la plupart des couples avouent qu’ils n’aiment pas poser pour les photos, mais si le photographe ne les aide pas (un petit peu), ça peut très vite faire des photos étranges (pour ne pas dire ratées).

 

Dans cet article, je vais vous présenter 5 poses qui fonctionnent vraiment bien pour réaliser des photos de couples et faire ressortir la spontanéité et la complicité lors d’une séance photo

Prochain décollage pour Le Grand Saut

Comme nous venons de le voir dans cet article, il vous faut savoir se différencier, avoir des bases en marketing et une bonne connaissance en communication pour pérenniser son activité de photographe de mariage.

La formation Le Grand Saut est (très) justement spécialisée dans tout ce que les photographes doivent savoir pour bien se lancer dans leur activité. Vous voulez vivre correctement de votre passion ? 

Rejoignez la liste d’attente pour LGS et découvrir cette formation qui va changer le CA de votre activité de photographe de mariage

Des cours et conseils gratuits

Parfois, il suffit d’un petit coup de pouce pour dépasser certains blocages.
Profitez de nombreuses formations gratuites (directement dans votre boite mails).

Découvrez :

► « Trouvez des clients »

► « Photographier des moments vrais » 

► « Perfectionner vos séances de couple »

Vous n’avez rien à perdre !